Un ancien qui s’éteint c’est une bibliothèque qui brûle …

La transmission du savoir et de l’expérience

Papy boom

Nous allons ces prochaines années vers un changement du rapport entre génération, en 2045 le quart de la population suisse aura plus de 65 ans.

Alors que nous vieillissons en meilleures santé et c’est tant mieux, la démographie ne rajeunie pas. Est-ce inquiétant ?

Une chance

A mon sens, non au contraire cela est une chance pour notre société, à condition que l’on accorde l’importance que méritent nos ainés…

Vivre plus longtemps en meilleure santé est l’opportunité pour les jeunes générations de profiter de l’expérience et des connaissances des anciens.

Apprendre d’eux afin de ne pas répeter inexorablement les mêmes erreurs, faire avancer nos modes de vies en s’inspirant des réussites et des échecs des générations passées.

Cela m’attriste de constater trop souvent que l’on case nos vieux en EMS, tant de richesses perdues, d’histoires à connaître, d’Amour à partager, qui finissent dans l’oubli général d’une modeste chambre d’établissements médicalisés.

Une vie riche

Alors qu’il suffirait souvent de pas grand chose, une once d’attention, un soupçon de reconnaissance, un brin de respect, pour qu’ensemble nous puissions offrire à nos aïeuls une vie non pas décente, mais riche en partage, en émotions.

Un pont entre générations

L’espace de vie et de partage que propose HAN Projet, sera également ce pont entre générations, c’est en restant au contact de chacun que nous évolueront vers une société plus juste, plus respectueuse de l’Humain autant que des Animaux et de la Nature.

Pin It on Pinterest

Share This