Un pont entre générations

Un ancien qui s’éteint c’est une bibliothèque qui brûle …

La transmission du savoir et de l’expérience

Papy boom

Nous allons ces prochaines années vers un changement du rapport entre génération, en 2045 le quart de la population suisse aura plus de 65 ans.

Alors que nous vieillissons en meilleures santé et c’est tant mieux, la démographie ne rajeunie pas. Est-ce inquiétant ?

Une chance

A mon sens, non au contraire cela est une chance pour notre société, à condition que l’on accorde l’importance que méritent nos ainés…

Vivre plus longtemps en meilleure santé est l’opportunité pour les jeunes générations de profiter de l’expérience et des connaissances des anciens.

Apprendre d’eux afin de ne pas répeter inexorablement les mêmes erreurs, faire avancer nos modes de vies en s’inspirant des réussites et des échecs des générations passées.

Cela m’attriste de constater trop souvent que l’on case nos vieux en EMS, tant de richesses perdues, d’histoires à connaître, d’Amour à partager, qui finissent dans l’oubli général d’une modeste chambre d’établissements médicalisés.

Une vie riche

Alors qu’il suffirait souvent de pas grand chose, une once d’attention, un soupçon de reconnaissance, un brin de respect, pour qu’ensemble nous puissions offrire à nos aïeuls une vie non pas décente, mais riche en partage, en émotions.

Un pont entre générations

L’espace de vie et de partage que propose HAN Projet, sera également ce pont entre générations, c’est en restant au contact de chacun que nous évolueront vers une société plus juste, plus respectueuse de l’Humain autant que des Animaux et de la Nature.

La légende du COLIBRI

Montrer l’exemple

J’apporte ma goutte d’eau

Pierre Rabhi

Le mouvement “Colibris” (Site internet) tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi, son fondateur :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : “Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! “

Et le colibri lui répondit : “Je le sais, mais je fais ma part.”

Arts et Culture

Créativité, collaboration

Se déveloper par les arts et la Culture

Comme l’art remonte presque au début de l’espèce humaine, il est inutile de souligner combien il peut être important dans tant de divers aspects.

L’art est ce qui nous rend plus humains. Il est aussi ce qui rend les individus complets. Être capable d’apprécier l’art, on saisit aussi l’opportunité de se développer dans le sens où il fait face à la diversité, poursuit la créativité et atteint l’équilibre émotionnel. En étant en paix avec soi-même, les gens, ou pour être plus précis, les étudiant(e)s trouvent plus facile d’apprendre et d’acquérir d’autres matières scolaires.

Pour résumer, l’art aide à devenir un bon citoyen et un individu plus complet, puisqu’il enseigne la pensée analytique, la collaboration et la créativité.

En offrant un espace libre, accessible par tous, le projet HAN souhaite promouvoir toutes formes d’arts et activités culturelles par le biais d’événements variés, d’expositions, de concerts, de conférences, etc…

Zoothérapie / Médecines alternatives (douces)

La Nature et les animaux comme moyen d’atténuer les souffrances

Retrouver le sourire grâce à l’animal

 

Zoothérapie

La zoothérapie est une thérapie qui utilise la proximité d’un animal domestique ou de compagnie, auprès d’un humain souffrant de troubles mentaux, physiques ou sociaux pour réduire le stress ou les conséquences d’un traitement médical ou des problèmes post-opératoires.

Aussi appelée médiation animale ou thérapie assistée par l’animal, une pratique qui vise à trouver ou retrouver un état de bien-être physique, mental ou social. Elle n’est pas une méthode en soi, mais une approche thérapeutique spécifique qui est complémentaire aux interventions conventionnelles et qui utilise la relation animale.

Le projet HAN souhaite vivement promouvoir ce genre d’approche.

Vous trouvez plusieurs articles à ce sujet plus bas sur cette page.

Habitation adaptée au 3ème âge / Woofing / Maison d’hôtes

VIVRE ET APPRENDRE AUX CONTACT DES AUTRES

Une autre façon de transmettre

 

Proche cousin du couchsurfing, le woofing (ou Wwoofing) est lui aussi une solution de tourisme alternatif, permettant de voyager sans avoir beaucoup d’argent. Nous souhaitons mettre à disposition des habitations simples (tipi, yourte, camping) pour faciliter un tourisme intelligent pour les jeunes, qui consiste à échanger main d’oeuvre contre hébergement.

 

On prévoit également des habitations adaptées afin d’accueillir des personnes dites du 3ème âge, en liaison avec la zone destinée à l’hébergement des woofers qui permet la transmission intergénérationnelle, afin d’offrir un lieu de vie qui reste épanouissant. A tout moment de sa vie on a besoin de se sentir utile.

 

Dans l’esprit participatif du projet, la mise à disposition de lieux d’accueil en échange d’une main d’oeuvre motivée, de connaissances, de savoir faire et d’expériences de vies, entre en résonnance avec notre vision du partage.

 

Une partie maisons d’hôtes traditionnelles peut également offrir un toit aux personnes de passage ou toutes personnes désireuses d’investir ou de s’investir au sein du projet.

 

Socialisation de l’Humain

vivre en harmonie

Vivre en société

L’Humain est un être social, nous avons besoin d’interactions avec les autres afin de se développer. A l’heure d’internet et de ses réseaux sociaux, paradoxalement nous arrivons à nous isoler de plus en plus.

Le projet HAN apporte un moyen de se rapprocher des uns et des autres.

Un terrain neutre

Se retrouver en terrain neutre, là où les différences s’estompent, en collaborant à l’élaboration d’un jardin ou en s’occupant d’un animal, les échangent se voient facilités.

Le travail de la terre renforce les liens, la transmission du savoir des anciens aux plus jeunes quant à l’élaboration d’un jardin par exemple.  La préparation et la consommation d’un légume que l’on a nous même cultivé renforce cette connexion à la nature et à la personne qui nous a appris comment le faire.

La proximité des animaux efface la différence d’âge, l’animal ne fait pas la différence. Souvent nous adoptons un comportement enfantin face à un chien, à chat, un lapin, notre voix s’apaise sur un ton plus aigu en utlisant des termes infantiles, et cela à 7 ou 77 ans.

Un équilibre

Le contact rétabli entre jeunes et anciens, on peut espérer une plus grande solidarité entre les générations ou en tout cas une meilleures compréhension des uns et des autres.

La jeunesse c’est la santé, l’énergie, la vieillesse c’est l’expérience, la sagesse, en alliant les deux nous créons une synérgie amenant à une société qui sera capable d’accomplir de belles choses.

A lire

Plus bas sur cette page vous trouverez un article sur l’habitat inter-générationnel, l’association “Vert l’école” et des articles concernant les chiens d’accompagnement.

 

Permaculture / Ferme pédagogique

Prendre soin de la Terre, prendre soin de l’Humain, partager équitablement

Promouvoir une agriculture biologique

Autonomie

Espace de vie et d’agriculture biologique, permettant un début d’autonomie alimentaire et/ou énergétique et également l’accueil du public avec animaux de la ferme.

Promotion

Notre but consiste également en la promotion d’une agriculture biologique. Répendre plus largement l’éthique de la permaculture, dispenser des formations en design de permaculture.

Ferme pédagogique

Pour cela la construction d’une ferme pédagogique constitue un bon moyen de promotion, permettant d’accueillir le public afin de le sensibiliser à l’importance de la permaculture. Cette dernière ne consiste pas uniquement à la culture d’un potager, mais regroupe un ensemble de concepts permettant une vie plus saine, simple et heureuse.

Refuge / Pension / Gardiennage

Sécurité et bien-être

Un refuge de vie

La création d’un refuge pour animaux, pension ou gardiennage.

Nous avons trop sous-estimés l’importance de l’animal dans l’équlibre du monde, sur-exploité, mal traité nous devons réagir et vivre en harmonie avec eux.

Le refuge premettra de prendre soins d’eux et eux de prendre soins de nous.

La zoothérapie est un domaine méconnu et pourtant tellement prometteur et efficace pour beaucoup de pathologies humaines (autisme, cessité, cancer, diabète). (voir l’article Zoothérapie / Médecines alternatives (douces))

Saviez-vous qu’un chien est capable de sentir la présence d’un cancer ? et même de sentir avec qu’elle ne se produise l’imminence d’un e crise de diabète et ainsi d’en avertir son propriétaire ?

Capable d’accueillir une vingtaine de pensionnaires, la structure se voudrait conviviale, adaptée au bien-être des animaux avec des espaces intérieurs et extérieurs, sécurisée et saine par son hygiène et par sa conception en matériaux non nocifs.

Nous pourrions également prendre en pension les chiens, chats et NAC (Nouveaux animaux de compagnie) afin de réduire le nombre d’abandon durant les périodes de vacances et de les accueillir également pendant que leurs propriétaires sont au travail afin que les chiens plus particulièrement ne restent pas seul enfermés en appartement toute la journée.

Notre bien-être est aussi celui des animaux …

Trouver l’endroit idéal

Relevé le défi

Une zone urbanisée mais proche de la Nature

 

Implantation

La principale difficulté est de trouver l’endroit d’implantation du projet.

Un endroit qui soit propice au contact d’un milieu naturel tout en étant facilement accessible à tous. Ni trop près, ni trop loin de voies de communication. Offrant suffisamment d’espaces afin de développer les activités de l’association. Qui permette une extension future selon la direction et l’ampleur de notre action.

Une piste prometteuse nous est proposée par la ville du Locle, une ancienne école située au Col-des-Roches (Voir l’article sur le site de l’association).

Rapports d’activités

Nos recherches vont bon train, chaque mois un rapport d’activité est rédigé, n’hésitez à le lire.

Hébergement WEB

Un hébergement correspondant à l’esprit HAN

Infomaniak le choix malin

En tant que Data center le plus écologique de Suisse, Infomaniak s’imposait comme hébergeur du site internet du projet HAN.

Alliant les aspect économique, humain et écologique, un état d’esprit qui évidemment nous séduit ici, merci et bravo à eux.

Quelques chiffres

150’000 sites hébergés

reverse 1% du chiffre d’affaires réalisé sur toutes les commandes auprès d’associations à but non lucratif actives dans la protection de l’homme ou de la nature

200% des émissions de co2 sont compensées

100% de l’énergie utilisée est d’origine renouvelable

A lire

Infomaniak reçoit le Trophée Ambition Négawatt

Lire l’article

Infomaniak s’engage 17 fois

Lire l’article

Cetificats et récompenses

Voir

Avancement du projet

Progresser étape par étape

Ensemble on va plus loin.

 

Comme le dit l’expression; seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin.

C’est pourquoi le projet a pris la forme associatif.

L’étape qui consiste à la création d’une pension pour animaux domestiques a déjà avancée et prendra la forme d’un refuge plus que d’une pension. Principalement afin d’obtenir les autorisations nécessaires, je suis en train de me former en tant qu’assistant en soins animalier (FSIP) (voir l’article Pension / Gardiennage et Formation).

Une vidéo pour présenter la pension pour animaux domestiques est réalisée (voir).

Les autres étapes sont décrites ici.

Un premier contact avec la commune du Locle nous a permis d’obtenir une proposition pour un bâtiment qui pourrait accueilir l’ensemble du projet. (Gite des Calame)

Le site officiel de l’association est en ligne à l’adresse : https://association.han-projet.ch

Cette page ne sera plus mise à jour, je vous invite à suivre notre évolution en prenant connaissance de nos rapports d’activités.

Merci.

 

Pin It on Pinterest

Share This